Les instruments, informations utiles

Le Yamaha U3, neuf, droit

Sa critique est bonne.

Avis de Guzélya :

"excellent piano d'étude dont les stagiaires ont été agréablement surpris."

Avis global :

"Le U3 garde tous les avantages du U1: même technologie et qualité de matériaux avec une hauteur supérieure. Ce modèle d'1m31 offre une plus grande puissance et une meilleure projection du son. Son cadre permet une sonorité plus riches dans les basses et rend les médiums aigus très harmonieux. Le toucher est très précis et dynamique sur tous les registres. A conseiller aux professionnels. En occasion, on rentre dans le haut de gamme des pianos droits à un prix abordable."

voir le site Centre YAMAHA

Le Steinway B211

L'excellence du piano à queue.

Avis de Guzélya :

"le clavier en ivoire donne un toucher sensible et délicat."

Avis global :

"...et puis je viens d'avoir ma première leçon sur Steinway B211, et bien l'enseignement de Guzelya + le Steinway ben c'est .... le nirvana.
déjà c'est probablement, et même surement le meilleur piano que j'ai joué ( mince je vais blasphémer, j'échangerais bien mes pleyel contre ce steinway ), bon déjà il y a la profondeur et la tenue incroyable des basses, bon je suis obligé de vous refaire le coup des médiums chantants et les aigus perlés de steinway ben ce n'est pas une légende mais il y a aussi la précision de la méca qui est incroyable, on a l'impression que l'on peut nuancer à l'infini, je commence à comprendre pourquoi la majorité des concertistes préfèrent les steinway . je l'avais déjà joué au magasin ( Guzelya m'avait gentiment invité à venir lorsqu'elle est allée l'essayer ) à la demande de Guzelya parce qu'elle voulait l'entendre de loin ( il y avait juste Jean François son mari, sa mère ( qui a une trés bonne oreille), sa fille ( qui est aussi une bonne pianiste), le patron du magasin Mr auday, 2 employés, dont la soeur du patron, qui ont rappliqués quant ils ont entendu Guzelya jouer, le technicien accordeur et un client qui est resté quand Guzelya a joué....pression, quelle pression ? et déjà je l'avais trouvé très bon au magasin, on l'a comparé à un grand quart beschtein, et le pauvre beschtein bien qu'ayant un beau timbre ne faisait pas le poids ( et dire que je l'avais trouvé si bon lorsque je l'avais essayé précedemment ) .
de plus maintenant il a été harmonisé 2 fois par Fred le technicien d'Auday ( c'est un trés bon technicien il harmonise et accorde une partie des steinway de concert sur la région, entre autre pour la regrettée B.Engerer et A. Queffelec, excusez du peu ) une fois au magasin pour le dégrossir sur les indications de Guzelya ( c'était impressionnant de voir Guzelya, partie de registre par partie de registre, expliquer comment était le piano et comment elle le voulait, j'avais la même impression que lorsque j'ai vu A.Prost expliquer à ses ingénieurs de piste comment était la voiture virage par virage et comment il l'a voulait ) et une fois sur place.
bon bref s'il existe un paradis des leçon de pianos ça doit y ressembler
Guzelya m 'a jouer le 1er mouvement de la sonate 17 de beethoven et ce qui est super agréable c'est que dans les FFF ( et quand Guzelya joue FFF elle ne fait pas semblant ), le son reste parfaitement défini avec une précision incroyable"

Mr Michel Bérit-Debat sous le pseudonyme d'Hoffmann 13,
article du Dimanche 4 Novembre 2012

"C’est très simple : produire les meilleurs pianos du monde ! Obtenir un niveau de qualité maximal qui offre la garantie que le piano que vous jouez sonne comme un Steinway. Les couleurs sonores de la marque sont audibles dès les premiers réglages grâce au choix des bois et la construction de l’ensemble. Mais, au final, lorsque l’on joue plusieurs Steinway neufs alignés les uns à côté des autres, on en préfère toujours un ! C’est donc bien le pianiste qui impose sa personnalité."

Lire la suite de l'article de Mr Bernard Desomières

"Le B-211 bénéficie d’une réputation intacte auprès des pianistes. Sa véritable polyvalence et ses capacités d’expression lui permettent d’être apprécié dans tous les styles de musique. Il est présent dans beaucoup de conservatoires, pour étudiants avancés, dans les petites salles de concert et les pianistes professionnels, les amateurs très exigeants le jouent dans le monde entier. L’image de la marque assure au modèle la valeur d’un placement sur le long terme : un Steinway ne se déprécie que très peu avec le temps."

le site Pianiste

"Et puis le must du must, c'est d'avoir passé une semaine avec un steinway modèle B211, qui est incontestablement un piano exceptionnel. Je rejoins Loïc sur ses justes propos par rapport à la description du piano. C'est la deuxième fois de ma vie que j'ai pu joué sur des steinways de cette envergure et ce qui me frappe le plus sur ces pianos, c'est leur accessibilité. Le toucher est naturellement facile et très agréable, nul besoin de forcer pour obtenir une jolie sonorité, du coup ce sont des pianos qui vous "portent" et vous aident en jouant à produire votre meilleur jeu. Tout paraît plus facile à réaliser, et pour avoir déjà vécu cette sensation sur un Steinway pendant un examen, je peux vous dire que l'on gagne en confiance, en se sentant "accompagné".

L'équilibre du piano m'a aussi semblé idéal, il y a des basses très profondes (on peux jouer très fort sans avoir un son agressif) et des aigus qui peuvent être très perlés ou cristallins, qui rendent les mélodies plus faciles à faire chanter. Et puis la palette sonore, la possibilité de nuancer semble tellement vaste que l'on sait d'avance que c'est un piano dont on ne se lassera pas rapidement, et qu'il faudra beaucoup de temps pour bien le connaître, et savoir comment "doser" à chaque instant de manière appropriée." 

Benoit Flaurac sous le pseudonyme de Why note,
sur Pianomajeur

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 21/12/2012